Mardi 24 Octobre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
L'avenir de l'entreprise est entre les mains des développeurs !
L'enquête de CA Technologies « Ne laissez pas une stratégie logicielle obsolète handicaper votre croissance » fait apparaître une fracture importante entre les profils d’entreprises innovantes et toutes les autres entreprises ayant un profil plus traditionnel.

« L'étude fournit des preuves évidentes que, si vous ne disposez pas d'une stratégie logicielle moderne avec l'usine nécessaire à la réalisation de votre stratégie, vous serez dominés par les entreprises les plus innovantes, explique Otto Berkes, Vice-Président et Chief Technolology Officer de CA Technologies. Les résultats révèlent également un manque de profils qualifiés en France. À moins que les entreprises ne prennent des mesures pour développer ces compétences en matière de développement logiciel, elles risquent d'être dépassées par celles qui adoptent une vision dite de ‘Modern Software Factory’ ».

En Europe, moins d’un quart des sondés ont adopté les principes clés de l'agilité, de l'automatisation, de l’analyse de données et de la sécurité, alors qu’aujourd’hui il s’agit d’une question de survie pour les entreprises traditionnelles. En effet, comparativement, les structures innovantes réalisent un taux de croissance de leur chiffre d’affaires de 50% et un taux de croissance des bénéfices de 70%. La raison de ce succès réside dans le fait qu’elles exploitent le numérique à travers plusieurs aspects clés de leurs organisations et selon des indicateurs métiers. 

Le développement de logiciels est également crucial pour les structures françaises. Cependant, l'informatique ne soutient pas les objectifs de l’entreprise. En effet, selon l'étude, en France, entre 2015 et 2019, le développement de logiciels deviendra 74% plus important pour la réussite de l’activité. Seules 22% des entreprises françaises estiment que l'informatique est très efficace pour prioriser le développement de logiciels en fonction des objectifs de l'entreprise.

Attirer les bons talents contribue aussi directement à la réussite d’une entreprise. Au niveau européen, l'étude révèle que les entreprises innovantes ont deux fois plus de facilité à recruter les profils rares dotés de compétences clés en comparaison aux structures traditionnelles. Il leur est également 1,6 fois plus aisé d'attirer de jeunes diplômés en développement de logiciels, un défi pour tous secteurs confondus.

En France, l’étude montre que 59% des entreprises ont du mal à attirer des experts du développement de logiciel et dans le même temps, 69% ont du mal à recruter de jeunes diplômés qualifiés dans le développement de logiciels. Certaines compétences clés sont très rares :
  • 84% des structures françaises ont du mal à recruter des candidats expérimentés dans le DevOps, par exemple.
  • 79% ont du mal à attirer des professionnels de la sécurité pour les applications web ou mobiles.
  • 73% révèlent qu'ils ont du mal à recruter des candidats maîtrisant les API (interfaces de programmation applicatives). 
57% des sondés estiment d'ailleurs que le gouvernement devrait s'attaquer au manque de compétences et de formations dans le numérique, en encourageant et en soutenant les initiatives de formation vers les domaines STEM. La formation de profils qualifiés dans le numérique est également insuffisante. Seules 32% des entreprises françaises s’accordent à dire que leurs équipes de développement de logiciels sont expertes sur les derniers outils et tendances de développement, et seules 21% confirment qu'elles fournissent une formation régulière pour le développement continu des compétences.

« En réalité, l'avenir de votre entreprise est entre les mains de vos développeurs ! » conclut Otto Berkes.
Publié le samedi 30 septembre 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles