Vendredi 22 Septembre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Le classement des secteurs d’activité les plus critiques au monde
Les services publics tels que la distribution d'électricité et de gaz, le nucléaire et le traitement des eaux sont les plus critiques au monde selon un nouveau classement publié par Vertiv, anciennement Emerson Network Power. Vertiv a réuni un panel d'experts mondiaux en infrastructures critiques afin de quantifier et classer de façon systématique la nature critique de différents secteurs, en s'appuyant sur 15 critères. Les transports en commun (en particulier le train et l'avion) arrivent en deuxième position, suivis des télécommunications, de l'extraction pétrolière et gazière, puis les services du cloud et de la colocation. Le classement complet est disponible dans un nouveau rapport, " Classement des secteurs les plus critiques au monde ", publié aujourd'hui et accessible à l'adresse www.VertivCo.com/SecteursCritiques.

Le panel a défini des critères englobant l'éventail des impacts potentiels d'une indisponibilité des systèmes critiques et les a pondérés en fonction de la gravité de l'impact. Ces critères ont ensuite été utilisés pour produire une grille permettant d'attribuer des scores aux différents secteurs, qui ont ensuite été classés selon leur score moyen.

« S'il y a un thème commun au peloton de tête, c'est bien l'interconnexion de ces secteurs », explique Jack Pouchet, vice-président, Développement Marketing, Vertiv. « Ces secteurs sont essentiels aux fondations de la société d'aujourd'hui, et toute interruption dans l'un de ces domaines peut se répercuter d'une industrie à l'autre, à l'échelle mondiale. Cette situation ne risque pas de changer avec l'intensification de la mobilité et de la connectivité, et l'expansion de l'Internet des objets. »

Une société développée a fondamentalement besoin d'énergie et d'eau propres, et ces services publics soutiennent bien d'autres secteurs et services. C'est pourquoi ils se distinguent comme les plus critiques. Les transports en commun arrivent deuxième. Les panélistes ont non seulement évoqué la sécurité des voyageurs, mais aussi le puissant impact que peuvent avoir des retards et des perturbations sur de nombreuses entreprises, sur les marchés et sur le monde. La troisième place est occupée par les télécommunications, ce qui reflète l'importance des communications et de la connectivité pour les activités privées et commerciales, comme pour les situations d'urgence.

Les services financiers arrivent en tête des secteurs dans lesquels une interruption imprévue peut avoir l'impact financier le plus grave. L'e-commerce arrive deuxième sur ce critère, suivi du cloud et de la colocation. Le cloud et la colocation arrivent également cinquième des industries les plus critiques en raison de la dépendance accrue de nombreux secteurs d'activité vis-à-vis de ces plates-formes. Le panel les a également identifiés parmi les secteurs rapidement émergents devenant de plus en plus critiques.

« Le cloud, qui repose sur l’hyperscale et les datacenters en colocation, joue un rôle de plus en plus essentiel car les performances d’un nombre croissant d’entreprises et d’appareils dépendent de cette plateforme », explique le panéliste Emiliano Cevenini, Vice-président de Vertiv chargé de la vente de solutions d’alimentation électrique et du développement commercial en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. « Cette tendance devrait se maintenir dans un avenir proche, car les réseaux IoT au service des industries et des villes intelligentes optent pour le cloud comme plateforme d’hébergement de leur technologie. » 
Publié le mardi 4 juillet 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles