Vendredi 22 Septembre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Cybersécurité : 18,5 % des français ne comptent pas protéger leur activité en ligne pendant les vacances
La période estivale, propice aux départs en famille ou entre amis, approche à grand pas. Si de nombreux français ont déjà réservé leur séjour, il reste ceux qui préfèrent attendre la dernière minute. Et cette année encore, ils vont, pour la plupart, miser sur internet pour trouver leur bonheur, un moyen facile pour prendre la température, comparer les offres, et effectuer la réservation de leur logement à l’hôtel, au camping, ou encore acheter leurs billets d’avion. Ainsi, selon une récente étude Avast*, près de 60 % des français comptent réserver leurs vacances sur le web, et jusqu’à 67 % chez les 25-34 ans. De leur côté, il est peu probable que les hackers décident de prendre quelques jours de repos, bien au contraire !

Selon Bastien Dubuc, Country Manager, Consumer, chez Avast France, les réservations et l’activité en ligne pendant les vacances représentent une cible de choix pour les pirates informatiques. Les internautes doivent donc prendre toutes les précautions nécessaires en matière de cybersécurité, aussi bien avant que durant leurs séjours :

« Les cybercriminels sont à l’affût de la moindre faille et misent même sur certains moments phares de l’année pour passer à l’action, parmi eux les vacances d’été ! C’est pourquoi il est primordial de ne pas baisser la garde durant cette période. La majorité des français semble prendre les mesures de base nécessaires en matière de cybersécurité, avec près de 69 % d’entre eux qui utilisent un antivirus pour garantir la protection de leurs achats en ligne. Néanmoins, 5 % des personnes interrogées ne prennent encore aucune mesure particulière comme le révèle notre étude. De plus, seuls 11,2 % affirment utiliser systématiquement la double identification lors d’un paiement, un moyen pourtant efficace qui limite les risques de piratage. Ce procédé consiste en effet à entrer un code unique et temporaire, généralement envoyé par SMS ou email, en plus de l’identifiant et du mot de passe, afin de garantir la sécurité de la transaction.

Une fois en voyage, en bord de mer, à la campagne ou à la montagne, en France ou à l’autre bout du monde, les bonnes pratiques sont plus que jamais de mise. D’autant que pour la plupart des français, la "digital detox" n’est pas au programme ! 55 % d’entre eux comptent en effet se connecter à internet sur leur lieu de vacances, 80 % chez les 18-24 ans, et jusqu’à 82 % chez les moins de 18 ans. Dans un contexte de cybercriminalité croissante, il est nécessaire d’utiliser des solutions de sécurité afin de protéger ses informations personnelles dans le cadre de toute activité en ligne, ainsi qu’un VPN (Virtual Private Network) ou réseau privé virtuel, lorsque l’on se connecte à des wifi publics, à l’aéroport, à l’hôtel ou dans un restaurant. Cela permet en effet de chiffrer toutes les données entrantes et sortantes, d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone, pour les rendre invisibles de l'extérieur. Les e-mails, les photos de vacances, les mots de passe et tous types d’informations sensibles sont en effet remplacés par un langage qu'il est impossible de déchiffrer, ce qui rajoute une couche de sécurité supplémentaire.

Pour profiter pleinement des vacances, et ne pas les voir gâchées par un vol de données bancaires par exemple, il est primordial de continuer à adopter les bonnes pratiques au quotidien et d’éviter de se penser à l’abri. Au-delà de la mise en place d’outils de sécurité, il est conseillé de ne pas avoir les mêmes identifiants sur tous les sites et de changer régulièrement ses mots de passe. De plus, ces derniers doivent être forts, c’est-à-dire contenir au moins huit caractères, mélangeant minuscules, majuscules, ponctuations et chiffres. Il est également recommandé de contrôler que le site web visité utilise le protocole "https", garantissant ainsi la confidentialité et l’intégrité des données personnelles de l’internaute.

Pas de vacances pour les hackers, voilà ce qu’il faut garder à l’esprit ! Toute activité en ligne peut faire l’objet d’une tentative d’attaque. Réserver une activité, louer une voiture sur place ou encore poster des photos sur les réseaux sociaux, autant d’opportunités pour un pirate informatique de s’emparer des données personnelles d’un vacancier. C’est pourquoi il est important de faire rimer "été" avec "cybersécurité", pour un séjour estival sans stress et en tout sérénité !
»


* Sondage Avast réalisé auprès de 2 122 répondants entre le 24 avril et le 13 juin 2017 en France.
Publié le dimanche 2 juillet 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles