Mardi 26 Septembre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Nexedi promet de couvrir la France en THD d'ici 2018 pour 1% du coût prévu par le gouvernement
Nexedi fait une offre à l'Etat : couvrir la France en très haut débit en moins de 12 mois sur la base de technologies exclusivement françaises dont l'ensemble du code source est libre ou souverain. Coût de l'opération : 200 millions d'euros.

Un rapport de la Cour des comptes consacré au plan « France Très Haut Débit » a jugé très sévèrement la stratégie actuelle en matière et considère notamment que les évaluations faites par le gouvernement Hollande pour raccorder la totalité des Français ne sont absolument pas réalistes. Ce n’est pas 20 milliards d’euros que le plan coûtera à la nation mais 34,9 milliards, soit 75 % de plus.

Le plan Très Haut Débit actuel n'est donc pas réaliste. Si on veut raccorder tout le pays d'ici 2022, il faut réduire le rôle de la fibre optique et mettre davantage l'accent sur d'autres solutions, comme la 4G. Avec la fibre, "il faudra des années, parfois des décennies" a expliqué le Président de la République. D'autant qu'il faudra des lustres pour que la fibre soit déployée jusqu'au dernier kilomètre, dans le dernier hameau.

Nexedi est d'accord avec cette analyse et propose de la mettre en pratique sous 12 mois avec du matériel et du logiciel "Made in France". Ce matériel déjà déployé par l'armée française et la SNCF permet d'obtenir un résultat meilleur pour un coût dix fois inférieur aux solutions d'infrastructure "Made in China" généralement utilisées par les opérateurs. Il repose sur les produits d'un consortium de sociétés françaises (Air-Lynx, Amarisoft, AW2S, BJT Partners, Horizon Computing et Nexedi) qui constitue l'unique constructeur français d'infrastructures LTE (4G/future 5G) suite au rachat d'Alcatel et qui fait déjà l'objet d'un soutien de BPI France dans le cadre de son programme "Grands Défis du Numérique".

L'offre de Nexedi permet de réaliser un réseau 4G autonome à 300 Mbps ou 1 Gbps pour un investissement de 5 000€ par site ou village et un coût récurrent annuel de moins de 500€ par site ou village. L'enveloppe de 200 millions d'euros permet de couvrir de l'ordre de 20 000 sites et de les relier par une combinaison de liaisons radio ou satellitaires aux grandes infrastructures fibrées déjà en place ou à venir, tout en fournissant à l'armée une solution de communication résiliente (PMR).

L'absence de couverture des zones blanches conduit à positionner la France entre l'Iran et le Kazakhstan en termes de pénétration de la 4G. L'absence de progrès dans le domaine du haut débit depuis 15 ans relève de blocages comportementaux des grands opérateurs qui préfèrent les infrastructures "Made in China" aux solutions sur base Amarisoft pour la couverture LTE, comme ils préfèrent pour leur business cloud les solutions "Made in China" à SlapOS, quitte à dépenser 10 à 100 fois plus qu'avec des technologies souveraines issues de PME françaises et déjà exportées.

L'offre de Nexedi est valable jusqu'au 14 juillet 2017.
 
Publié le samedi 17 juin 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles