Lundi 24 Avril 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Prix Étudiants 2017 : Fondation Sopra Steria-Institut de France récompense 2 projets numériques innovants à destination des publics vulnérables
Le Prix Étudiants 2017 a été remis hier par le jury de la Fondation Sopra Steria-Institut de France, présidé par Yves Quéré, membre de l'Institut. Ce dernier a distingué le projet Poly S.E.N.S., porté par une équipe étudiante de l'Ecole Nationale Supérieure de l'Electronique et ses Applications (ENSEA) et le projet Listen and Warn proposé par des étudiants de Telecom ParisTech. Le Prix Étudiants de la Fondation Sopra Steria-Institut de France a été créé en 2004. Il s'adresse aux élèves d'écoles d'ingénieurs et de commerce, ainsi qu'aux étudiants des universités. Il vise à récompenser deux projets d'équipe mettant le numérique au service de l'homme - notamment des publics vulnérables - et de l'environnement.

Le projet Poly S.E.N.S. de l'ENSEA
Poly S.E.N.S. signifie Poly Stimulation EmotionNelle et Sensorielle. Ce projet novateur s'adresse à des personnes en situation de polyhandicap ou handicap profond. Les étudiants souhaitent mettre au point une interface utilisable pour les faire agir et réagir, à travers la découverte de leurs sens, tels que la vue, l'ouïe et le toucher. Les étudiants collaborent avec la Maison d'Accueil Spécialisée de Cergy et l'association Zigzag, pour proposer des dispositifs adaptés aux personnes en situation de polyhandicap, leur permettant d'être acteurs des sons ou images créés et de favoriser leur créativité.

Le projet Listen and Warn de Telecom ParisTech
Ce projet innovant propose un dispositif autour d'une montre connectée, pour permettre à des personnes sourdes ou malentendantes de disposer d'un moyen alternatif aux appareils auditifs actuels. Les appareils d'aujourd'hui apportent souvent des informations superflues gênantes, comme des bruits de fonds parasites. L'objectif du prototype est de détecter des mots et des sons clés dans l'environnement proche pour alerter les utilisateurs, leur permettant de mieux interagir. Le dispositif est complété par des micros et une carte électronique, qui servira d'intelligence au système. 
Publié le vendredi 10 mars 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles