Mardi 26 Septembre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
La méthode Coué pour les Nuls
Pygmalion Communication a récemment lancé « La Méthode Coué pour les Nuls » aux éditions First (www.efirst.com). A cette occasion le fondateur de la société de conseil en formation, coaching et entraînement à la prise de parole, Luc Teyssier d’Orfeuil, co-auteur de l’ouvrage avec Jean-Pierre Magnes, démontre en quoi cette méthode a su défier le temps et les sceptiques, et en quoi elle trouve de nouvelles voies d’application dans la société d’aujourd’hui.

La méthode Coué n’a cessé depuis un siècle de donner naissance à de nouvelles applications toutes validées par les neurosciences : la PNL ou la sophrologie par exemple. Alors rappelons-le plus que jamais : à l’origine il s’agit d’une méthode inventée par un Français, méthode qui a fait le tour du monde de surcroît. Après un siècle d’application et de diffusion, la méthode Coué montre encore ses potentiels car elle repose sur une observation en apparence simple mais issue de siècles de pensées des Lumières : l’homme malgré un contexte donné, a un pouvoir d’influencer sa propre destinée. Plus les conditions contextuelles sont difficiles et contraignantes, plus il se retrouve face à lui-même et à ses décisions et plus il prend conscient qu’il a une influence sur le cours de sa vie.

Que peut apporter de plus aujourd’hui la méthode Coué ?

En fait tout ! car l’expression "méthode Coué" est très connue mais le contenu de la méthode lui, est totalement méconnu. C’est le grand paradoxe. Tout à chacun l'associe au mieux à une simple répétition de mots ; au pire à une politique de l'autruche ou au dernier recours quand on a déjà tout essayé. Cela tient à la position de Coué lui-même à l’origine de la diffusion de sa méthode. Emilie Coué était un homme d’action qui formalisait peu sa pratique. Son seul ouvrage écrit à la demande insistante de ses proches, définit seulement les concepts essentiels de la méthode, la volonté, l’imagination ou l’inconscient et l’autosuggestion consciente. Par ailleurs, Emile Coué a souhaité que sa méthode soit utilisable par le plus grand nombre. Il a donc davantage insisté sur des exercices très simples, comme la répétition de phrases à voix haute.

Aujourd’hui, on peut redécouvrir cette méthode, notamment au sein des organisations, parce qu’elle renferme finalement des approches très élaborées. En voici l’essentiel :

1. La suggestion par le corps : pour reprendre le philosophe Alain "Mimez l'aisance plutôt que la timidité, mimez la force plutôt que la faiblesse, mimez la bonne santé plutôt que la maladie et l'imagination dévastatrice aura du mal à s'installer". Nos comportements quotidiens ont une influence directe sur nous et sur notre entourage, nous pouvons apprendre à les modifier et les améliorer de manière positive. L’entreprise et les équipes ont tout à y gagner.

2. La suggestion par la visualisation : Suis-je capable de visualiser ma réussite ? Suis-je capable de faire rêver les équipes et de leur faire imaginer de nouveaux objectifs ? Suis-je capable de visualiser des images agréables en période de stress ou de colère pour passer le cap ? Cette approche par la visualisation est un moteur fort pour renforcer la motivation.

3. La suggestion par les mots : Les mots que nous employons au quotidien ont un sens et donnent du sens. Prendre conscience de l'impact de son vocabulaire tant sur soi que sur son entourage et modifier, le cas échéant, certaines formulations permet de ne plus s'enfermer dans des schémas limitants ou contraignants et d'ouvrir les « portes du possible ». Au delà de la technique connue de répétition de phrases à voix haute qui fonde la méthode Coué. Nous pouvons au quotidien supprimer des formules négatives comme « Je ne peux pas », « je ne vais pas y arriver », « ce sera difficile », « c’est impossible », « je vais essayer ». Et au quotidien nous pouvons répéter, user et abuser des mots comme "Bonjour", "merci", "c'est super", "tu as fait du bon boulot", qui auront une influence forte tant sur nous que sur notre interlocuteur.

Editions First
Collection Pour les Nuls
400 pages
22,90 €
Publié le mardi 18 juin 2013
SQ 250-300
Les 10 derniers articles